Exportateurs NB

Exporters NB

Le programme Exportateurs NB fournit une aide financière aux PME du Nouveau-Brunswick qui sont prêtes pour la croissance mais n’ont peut-être pas de ventes d’exportation, ni un plan d’exportation formel.

Ce programme est conçu pour aider les PME néo-brunswickoises qui sont habituellement considérées trop novices pour les programmes PAME et OELE. Dans certains cas, leur parcours d’exportation peut exiger la pénétration de marchés domestiques afin de créer une fondation plus solide pour l’exportation future.

Le programme couvre des activités spécifiques fournies par des consultants ou des agences telles que :

  • Création de site web
  • Intégration de fonctionnalités de cybercommerce
  • Élaboration de plan d’exportation
  • Stratégie d’optimisation des moteurs de recherche
  • Publicités payantes
  • Stratégie de médias sociaux
  • Et plus encore

Ce programme est géré par SavoirSphère Canada avec l’appui financier de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et d’Opportunités Nouveau-Brunswick.

Admissibilité

Pour être admissible pour de l ’assistance financière par le biais d’Exportateurs NB, les demandeurs doivent être une organisation à but lucratif, avec son siège social au Nouveau-Brunswick. L’entreprise doit être axée sur la croissance et pouvoir démontrer une augmentation des revenus, des profits, ou de l’effectif au cours des deux dernières années. L’entreprise ne devrait pas encore exporter en dehors du Canada et peut avoir un plan d’exportation ou non. Exportateurs NB est ouvert à tous les secteurs à l’exception de la vente au détail et en gros, des biens immobiliers, des services gouvernementaux, de nature personnelle, ou sociale et la foresterie. Les services professionnels, tels que les entreprises en marketing, agences de création et les entraineurs personnels ne sont généralement pas admissibles, par contre ces mêmes entreprises pourraient être considérées si le projet représente une occasion d’affaire unique et /ou stratégique démontrant des retombées économiques potentielles pour le Canada atlantique.

Les frais de voyage d’un consultant ainsi que les coûts associés aux foires commerciales ne sont pas admissibles. Les demandeurs ne doivent prendre aucun engagement financier avant la soumission, sinon les coûts encourus ne seront pas admissibles.

Veuillez prendre note que le fait de satisfaire aux exigences minimales du programme ne garantit pas que votre demande sera approuvée. Toutes les demandes admissibles seront assujetties à un processus d’évaluation.

Activités et coûts admissibles

Activités admissibles Coûts admissibles Coûts non admissibles
  • Création de site web, changement de design ou de stratégie de marque
  • Conversion vers un site web adaptatif aux différentes plateformes (appareils mobiles, etc.)
  • Intégration de fonctionnalités de cybercommerce
  • Optimisation des moteurs de recherche
  • Publicités payantes (« PayPerClick », Google Adwords, etc.)
  • Stratégie de médias sociaux ou intégration
  • Vidéos, catalogues en ligne ou autres outils adaptés en ligne
  • Traduction de site internet
  • Création/conception de menu de langue
  • Étude de marché ou développement d’une stratégie
  • Plan d’exportation
  • Activités de génération de prospects qui pourrait inclure l’achat de logiciel et la formation dans certains cas
  • Activités de vente; incluant la cartographie du processus de vente, la création d’une stratégie de ventes, le coaching en ventes etc.
  • Conception de promotion hors ligne, brochures, catalogues de produits, bannières, etc.
  • La formation, mentorat ou coaching relié aux activités ci-dessus
  • Honoraires professionnels/Frais de consultation pour entreprendre les activités

*Veuillez noter que les coûts engendrés directement par le demandeur ne sont pas admissibles. Un consultant doit être engagé et une proposition détaillée doit être incluse dans la demande.

  • Coûts de maintenance
  • Frais d’hébergement Web
  • Coûts récurrents pour promotions
  • Déplacements (consultant ou requérant)
  • Coûts associés aux foires commerciales (expositions)
  • Impression de brochures
  • Production de kiosque d’exposition
  • TVH

Contribution

Le financement est fourni sous forme de remboursement. Le demandeur doit financer 100% des coûts et sera remboursé lorsque le projet sera terminé.

Les coûts totaux du projet doivent être d’un minimum de 5 000 $. Afin de mieux répondre aux besoins des PME pendant la crise sanitaire actuelle, ce programme, offert exclusivement aux PME du N.-B., remboursera jusqu’à 80 % des coûts admissibles engagés, jusqu’à un maximum de 8 000 $. Pour un projet total de 5 000 $, le remboursement serait de 4 000 $ et pour un projet de 10 000 $ et plus, le remboursement maximum serait de 8 000 $. La contribution du demandeur doit être d’au moins 20%. Toutes les sources de financement doivent être identifiées.

SavoirSphère remboursera le montant de la contribution lorsque le projet sera terminé, que le requérant aura payé tous les coûts qui y sont associés et qu’il aura soumis une demande de remboursement.

Processus de demande

Vous devez remplir une demande en ligne et démontrer que vous vous conformez avec les objectifs et lignes directrices du programme.

Avant de soumettre la demande, vous devrez compléter une évaluation de préparation à l’exportation.
Lorsque la demande, la proposition du consultant et les documents d’appui sont reçus par SavoirSphère, vous serez informé des résultats de l’évaluation dans les plus brefs délais, habituellement dans un délai de deux semaines.

Si la demande est acceptée, un contrat sera établi entre SavoirSphère et vous.

Il vous incombera de sélectionner le(s) consultant(s) avec qui vous travaillerez. Un guide d’énoncé des travaux peut être consulté ici.

Il ne doit pas y avoir de liens de dépendance entre les consultants et l’entreprise, et les frais demandés doivent avoir une juste valeur marchande.

Vous aurez l’entière responsabilité de vous assurer que le travail réalisé par le(s) consultant(s) est satisfaisant.

Foire aux questions

J’ai fondé une entreprise il y a six mois et j’aurais aimé faire une demande au programme Exportateurs NB. Suis-je admissible même si je viens tout juste de démarrer mon entreprise?

Ce programme est destiné aux entreprises qui peuvent démontrer qu’elles sont en croissance depuis au moins deux ans. Même s’il peut y avoir des exceptions, par exemple si un demandeur a présenté une rigoureuse analyse de rentabilité, le public cible demeure les entreprises en forte croissance.

Je me demande si je dois m’inscrire au Programme d’accès aux marchés d’exportation (PAME) et au Programme d’outils en ligne pour l’exportation (OELE) ou plutôt au nouveau programme Exportateurs NB. Comment savoir lequel des programmes convient le mieux à

Si vous exportez déjà des marchandises à l’extérieur du Canada, vous devriez déposer une demande dans le cadre du PAME et du programme OELE. Si vous n’exportez pas encore de marchandises à l’extérieur du Canada, vous devriez plutôt opter pour le programme Exportateurs NB.

Une entreprise peut-elle déposer plus d’une demande?

Oui, mais elle ne peut les déposer simultanément. Une entreprise doit terminer un projet avant de pouvoir présenter une demande concernant un autre projet.

De quelle manière ma demande sera-t-elle étudiée?

Chaque demande est étudiée en fonction de sa propre valeur selon les critères suivants :

  • L’entreprise répond aux critères d’admissibilité (c.-à-d. appartenir à un secteur admissible, n’exercer aucune activité d’exportation à l’extérieur du Canada, pouvoir montrer que ses activités ont pour but d’assurer sa croissance, être enregistrée et exercer ses activités au Nouveau-Brunswick, et posséder un numéro d’entreprise de l’Agence du revenu du Canada).
  • L’entreprise est en mesure de présenter une rigoureuse analyse de rentabilité pour démontrer le potentiel d’exportation (elle a démontré de quelle manière l’activité est en phase avec la stratégie de croissance de l’entreprise en matière d’exportation).
  • L’entreprise est en mesure de montrer, avec l’aide d’un consultant, qu’elle est prête à entreprendre le travail indiqué et qu’elle a la capacité de le faire.
  • La proposition du consultant doit inclure un énoncé des travaux clair, les produits livrables connexes et les coûts associés, qui sont raisonnablement établis compte tenu du travail à réaliser. Le consultant doit aussi être capable de décrire l’expérience et l’expertise nécessaires pour mener à bonne fin les travaux.
  • Le demandeur doit montrer que le projet qu’il propose dépasse le cadre de ses activités principales (c.-à-d.être progressif).
Combien de temps faut-il à SavoirSphère pour étudier les demandes?

Si la demande est dûment remplie, il faut compter, en moyenne, de 5 à 10 jours ouvrables.

Un demandeur peut-il embaucher un consultant à l’extérieur du Nouveau-Brunswick?

Le demandeur est responsable de sélectionner le meilleur consultant qui soit pour le projet, peu importe son lieu de résidence.

De quelle manière un demandeur peut-il montrer que ses activités ont pour but d’assurer la croissance de l’entreprise?

Le demandeur doit être mesure d’expliquer sa courbe de croissance prévue au moyen de l’augmentation des revenus, des profits ou de l’effectif que l’entreprise a connue au cours des deux dernières années.

Qu’est-ce que la proposition de consultant devrait inclure?

Veuillez consulter ce modèle pour avoir un exemple d’une proposition de consultant de qualité.

Qu’entendez-vous par « activités progressives »?

Le demandeur doit démontrer que le projet va au-delà des activités principales du demandeur, représente de nouvelles initiatives et produit des résultats supplémentaires.

Quelle est la durée d’un projet typique?

Une fois votre demande acceptée, on en parle comme d’un « projet ». La plupart des projets prennent trois ou quatre mois à se réaliser. Les campagnes promotionnelles ciblées pourraient durer jusqu’à six mois.